A Propos de ce Blog

Quant-à découvrir le patrimoine culinaire de la Thaïlande, il est très certainement judicieux de commencer par effectuer le tour de quelques-uns de ses innombrables marchés humides : en effet, ne serait-ce le plaisir de s’immerger dans leur mouvement coloré, ceux-ci donnent à apprécier de visu ce que ce pays offre en terme de richesse alimentaire .

Reste cependant qu’une large part des fruits, légumes et mille produits exposés à l’étal de ces marchés nous sont en occident inconnus, et que quand bien même longuement considérés, humés, soupesés, ceux-ci ne livrent pour autant souvent rien de leur grand mystère .

Voyager en Thaïlande revient donc globalement côté repas, à s’alimenter de mets dont on méconnaît à la fois la préparation et les ingrédients : une telle conjugaison explique assurément qu’une large majorité de vacanciers se contente de ne goûter qu’aux 3-4 plats les plus populaires de sa table et cela, qui plus est souvent, dans le cadre fallacieux de restaurants proposant plutôt de l’exotisme culinaire qu’ une cuisine authentiquement siamoise …

Né en quelque sorte de ce constat un peu regrettable, ce blog entend proposer une introduction sans façons mais solide à l’art culinaire de la Thaïlande; une manière de lente remontée depuis ses marchés jusqu’en ses assiettes: il se veut une invitation à découvrir et apprécier toute la richesse d’ une gastronomie mondialement renommées bien que paradoxalement très méconnue .

A propos des recettes proposées sur ce Blog  …

Il me semble important de souligner ici que les thaïs n’utilisent jamais en cuisine, ni balance de précision ni verre doseur, et que de fait, il est bon de prévoir de réaliser les recettes déposées  sur ce blog  en reconsidérant toujours un peu le dosage de leurs ingrédients respectifs afin surtout, in fine, de  l’ accorder au goût de chacun .

Pour anecdote : 10 fois je me suis enquis auprès d’un cuisinier du nombre par exemple de piments, ou de la quantité de galanga entrant dans la composition de sa recette, et 10 fois il m’ a été répondu : << Maï pen Raï !! si tu crains les piments, alors tu en mets peu … si tu aimes le galanga, alors tu en mets beaucoup … >>

nicolas desport Thaïlande photographie thaïlandemarchésetcuisine.com
Nicolas Desport / Auteur de ce Blog … 

… … …

nicolas desport livres

Nicolas Desport

Hormis « les fondamentaux de la cuisine thaï » disponible désormais uniquement sur Amazon> livres en français> cuisine Thaïlande … tous mes livres sont en vente ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*